Accueil · Vie pratique · Démarches administratives · Documents qui ne sont plus délivrés

Certificats qui ne sont plus délivrés



En pratique, sachez que les maires n'ont plus à établir :


Certificat d’hérédité


Le certificat d'hérédité permet, dans les successions simples, d'établir la qualité d' héritier et d'obtenir :

Les sommes doivent être inférieures à 5 335,72 €.

Demande
La demande peut être effectuée par les héritiers ou par la personne désirant prouver sa qualité d'héritier.
Le demandeur doit se rendre en personne à la Mairie :

Attention : le maire n'est jamais obligé de délivrer un certificat d'hérédité car la délivrance de ce document n'est fondée sur aucun texte mais résulte d'un simple pratique administrative.
Par ailleurs, même lorsque le maire délivre habituellement ce type de document, il reste souverain pour apprécier l'opportunité de délivrer le certificat en fonction des éléments en sa possession.
Si le maire refuse de délivrer le certificat, il n'y a pas de possibilité de faire un recours
Dans ce cas, la preuve de la qualité d'héritier peut résulter d'un acte de notoriété délivré par un notaire
Pièces à fournir (liste non exhaustive)
Lorsque la mairie délivre les certificats d'hérédité, il convient de se renseigner auprès de ses services pour connaître la liste des documents exigés.
Les documents le plus fréquemment demandés sont :

Dans certain cas, la présence de témoin est exigée. Une photocopie de leurs pièces d'identité sera alors exigée.
A noter : un certificat d'absence d'inscription de dispositions de dernières volontés est parfois demandé. Il convient de se le procurer, s'il y a lieu, à l'association pour le développement du service notarial (ADSN), Service aux particuliers, 13107 Venelles cedex (chèque de 15 € à l'ordre de l'ADSN).

Coût
Gratuit

Délai d'obtention
D'immédiat à quelques jours.

Recours à un notaire
Dans le cas de successions complexes (testament, donation ou de contrat de mariage), la mairie ne peut délivrer le certificat d'hérédité.
Il peut s'agir également des cas où le défunt (ou le demandeur) est de nationalité étrangère car les règles du droit de succession dans le droit international privé sont complexes et nécessitent la présence d'un notaire.
Afin d'établir la qualité d'héritier, il convient de s'adresser alors à un notaire (payant) qui établira un acte de notoriété héréditaire.
Attention : les tribunaux d'instance ne sont plus compétents, depuis le 22 décembre 2007 pour délivrer des actes de notoriété.

Site web d'Oberhergheim - Contactez-nous · Plan du site
93164 visiteurs · 1 personne connectée sur le site.
Optimisé pour Logo Mozilla FirefoxLogo Google ChromeLogo Internet Explorer